Théâtre

1| Question

Retrouvez les numéros correspondants aux différentes parties du théâtre de Champlieu listées ci-dessous.

2| Question

Bonne réponse !

2| Question

Mauvaise réponse !

2| Réponse

  1. Les gradins (cavea) :
    Ima cavea : gradin inférieurs destinés aux notables
    Media cavea : gradins du milieu destinés aux classes moyennes
    Summa cavea : gradins supérieurs réservés aux femmes et aux enfants
  2. Le mur de la scène
  3. La scène (scena) : lieu où évoluent les acteurs comiques ou tragiques
  4. L'orchestra : aire plane semi-circulaire recevant les musiciens
  5. Les prédictions (praecinctiones) : couloirs semi-circulaires permettant l'accès aux gradins
  6. Les vomitoires (vomitoria) : couloirs d'accès rayonnants permettant l'accès aux places
  7. Un cuneus (pl. cunei) : divisions de la cavea
  8. Le mur de soutien : mur circulaire qui encadre et soutient le théâtre, renforcé par 30 contreforts

3| Informations

De plan demi-circulaire, il mesure 71 m de diamètre. Contrairement à beaucoup de théâtres antiques dont les gradins étaient adossés à des promontoires naturels, ses gradins (cavea -7) reposent sur un important talus de terre rapportée qui est soutenu par un mur demi-circulaire d’environ 5 m de haut, consolidé par 30 contreforts. Sa restauration au XIXe siècle en fait le seul monument du site encore en élévation. Les différents espaces sont donc aujourd’hui encore appréciables notamment avec les traces du bâtiment de scène (4) qui sert à la fois de support aux décors et de coulisses, la scena (3), l’orchestra (5). On pense que les gradins étaient en bois ; seuls les gradins d’honneur, situés dans la partie basse du théâtre (imma-cavea), étaient en pierre et sont encore conservées. L’originalité de ce théâtre réside surtout dans la présence d’une galerie périphérique (praecinctio -2) permettant l’accès à la fois aux gradins par six couloirs rayonnants (vomitoria -6) et également à un niveau supérieur de gradins en bois grâce à des escaliers doubles situés dans six espaces rectangulaires aménagés dans une partie du mur de soutènement. On estime que le théâtre pouvait contenir entre 3000 et 4000 places. 

Le théâtre était un lieu de distraction où l’on assistait sans doute à des comédies et à des tragédies mais surtout à des spectacles de danses, à des concerts, à des mimes et pantomimes très prisés chez les Romains comme chez les Gallo-romains. Lors de ces pantomimes un acteur seul jouait plusieurs rôles au moyen de gestes sans le secours de la parole, accompagné de chanteurs et d’un petit orchestre. Certains spectacles pouvaient avoir lieu lors de fêtes religieuses ou de foires. Souvent payés par des notables, ces spectacles étaient donnés en l’honneur des dieux et de l’empereur. Le théâtre avait donc également un rôle religieux et politique important.